EVOCATION DE LA VIE D'UN SEIGNEUR OCCITAN A L'AUBE ET PENDANT LA CROISADE CONTRE LES ALBIGEOIS
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 trêve de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: trêve de Dieu   Jeu 28 Mai 2009 - 15:55

suite a une chouette conversation sur le camp de la bathala, je viens mettre ici les îdées sur la Paix et Trêve de DIeu et réaffirmé que celle ci viennent bien d'un Abbé CATALANNNNNNNNN, l'Abbé OLIVA DE BESALU, abbé de Cuixa et de Ripoll et archeveque de VIC et que celle ci fut promulgué pour la premiere fois au Concile de Toulouges ( entre Elne et Perpignan) le 16 mai 1027 Smile Smile Smile

Le mouvement de la trêve de Dieu [modifier]


La paix de Dieu a participé à l'instauration de l'ordre féodal, mais peu à la paix médiévale. Le mouvement rebondit en 1027, en Catalogne Oliva de Besalù l'évêque de Vich trés lié à Cluny lance la trêve de Dieu avec le Synode d'Elne (dit concile de Toulouges, 1027)[14], puis en 1033 un synode à Vich, son propre diocèse[15]. Il introduit une notion temporelle: les exactions et combats sont interdits le dimanche[16].

A Vic, la trêve se définit comme protection des chrétiens pendant les périodes liturgiques, et relève du seul clergé contrairement à la paix qui relève du comte et de l'évêque. A Vic, on retrouve le triptyque de Charroux : l'espace sacré des trente pas autour de l'église, les vilains à ne pas maltraiter, ni les dépouiller de leurs vêtements, ni de leur cire (article du Puy, cette fois). Comme pour le serment de Vienne, il faut également prendre garde aux mules et mulets et ne pas détruire de maisons : cette fois, on protège d'avantage la vie et le travail des paysans[15].

Dans les années 1030-1040, le mouvement est relayé par les clunisiens:Odilon de Cluny, met tout le réseau de sa congrégation au service de l'œuvre de paix, et des archevêques. Il s'agit maintenant de prescrire une suspension des hostilités entre « bellatores » (guerriers) durant certaines périodes de l'année, à l'instar des temps prohibés du calendrier chrétien. En interdisant toute activité militaire pendant les périodes liturgiques, l'Église souhaitait rendre impossible toute grande entreprise militaire. La guerre n'est plus autorisée que 80 jours répartis tout le long de l'année (décision du concile de Narbonne en 1054). La trêve de Dieu introduit la réprobation de l'homicide entre chrétiens[17]: ce même concile promulguant que « Nul chrétien ne tue un autre chrétien, car celui qui tue un chrétien c'est le sang du christ qu'il répand; si cependant l'on tue injustement, ce que nous ne voulons pas, il faudra payer pour celà une amende selon la loi. »[18].C'est ce mouvement, plus que la paix de Dieu qui dans les faits instaure la paix médiévale.

C'est aussi durant cette période que le mouvement (de Paix-Trêve) s'institutionnalise, pris en main exclusivement par les clercs, évêques et moines réformateurs. Lors des conciles de la seconde moitié du XIe siècle, sont promulguées à la fois des dispositions de paix et de trêve, les deux institutions étant désormais liées.

La Trêve de Dieu n'est pas le seul moyen non-violent utilisé par l'Église : elle parvient par exemple à ajouter des serments religieux dans les serments de vassalité, ajoutant un surplus d'autorité qui permettait de canaliser les violences. On peut voir en ceci la combinaison concertée des autorités spirituelles (potestas) et séculières (auctoritas) qui bâtissent le gouvernement chrétien depuis le Ve siècle.

dixit la Wikipedia Smile sinon je ne peux que vous emmené a taper Abbé OLIBA de BESALU sur Google, et faire un peu de régionalisme catalan Smile Smile Smile .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: trêve de Dieu   Jeu 28 Mai 2009 - 15:57

OLIBA
(vers 971-1046)

Le père de l’art roman

Arrière-petit-fils de Guifred le Velu, Oliba hérite en 988 du comté de Bergà. Dès 1002, il cede à son frère Guifred, comte de Cerdagne, ses terres pour devenir moine. En 1008, il est abbé de Ripoll et de Cuixà et évêque de Vich en 1017. Il est le créateur de la première Trêve de Dieu. C’est Oliba qui introduit le décor architectural roman, qui de Cuixà se répandit, à travers toute la Catalogne. À ce titre, l’on peut le considérer comme le père fondateur de l’architecture romane.
Il meurt le 30 octobre 1046.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: trêve de Dieu   Jeu 28 Mai 2009 - 17:00

super!

vers 1030 aussi , à vienne....un serment arraché à certain chevaliers dit
" je n'attaquerais pas les femmes nobles sans leurs maris[...] ...sauf s'il y a faute de leur part ou si je les trouves en train de me faire du tort."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: trêve de Dieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
trêve de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu
» Panzer III et IV détruits dans le secteur Mont Dieu / Stonne
» Dieu ordonne...
» Dieu et les Religions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la Mesnie du Carcassès :: DE L'HISTOIRE POUR SE COUCHER MOINS BÊTE :: L'HISTOIRE AVEC UN GRAND H-
Sauter vers: